Les secrets de la sexualité féminine

Il fut un temps où découvrir les secrets de la sexualité humaine était un rôle essentiel qui incombait aux femmes.

Aujourd’hui encore, certaines sociétés traditionnelles d’Afrique ou d’Asie confient l’initiation des adolescentes qui ont atteint l’âge de la puberté à une femme d’expérience.

Son rôle -au sein de la communauté et avec sa pleine approbation- : faire découvrir leur corps à celles qui touchent aux rives de l’éveil sexuel.

La découverte en commun s’aventurera dans les moindres parcelles du corps en quête du plaisir.



Une sorte d’intime communauté du féminin

Sous la conduite de leur initiatrice, toutes ces jeunes filles exploreront ensemble et mutuellement leur corps, ainsi que la vibration érotique, le frisson de l’intime et les joies de plénitude sexuelle.

Le savoir de l’initiatrice est mis au service d’une science du plaisir qui construira la relation sexuelle de la jeune femme avec son futur aimé.

Ainsi, lors de la rencontre avec l’élu, elle est en mesure de le guider vers son propre plaisir et l’intensité des émotions qu’il suscite chez l’homme.

La voie est ouverte vers les richesses de l’aventure sexuelle, qui comblent aussi bien l’homme que la femme.

intimité féminine


Le plaisir détaché du désir

L’intime féminité ouvre la voie à l’exploration de l’intime masculin en-dehors de toutes les fragilités, anxiétés ou angoisses dont l’un comme l’autre sont porteurs.

La jeune femme n’est pas initiée à une sorte de stratégie de prise de pouvoir sur l’homme mais aux douceurs transcendantes du savoir-aimer.



La femme : un être aux multiples facettes

Cette union des femmes se base encore au sein des sociétés traditionnelles sur une idée essentielle : Son ascendance lunaire est fondamentale.

« Toutes les civilisations relient profondément la femme à l’astre lunaire, le féminin par excellence.

Pourtant, la lune comporte sa face cachée. »

Au cœur de cette face cachée féminine sommeillent des facettes cachées, certaines plus endormies que d’autres.

Étant ensemble, les jeunes nubiles apprennent à se connecter à la féminité de l’autre pour éveiller ces diverses facettes encore plongées dans le sommeil de l’enfance ou de l’adolescence.

Leur propre féminité se nourrit de l’exploration à laquelle elle est invitée, et à laquelle elle invite les autres.



L’initiation féminine est sans rivalités

Le chemin de découverte initiatique de la féminité ne peut se parcourir qu’ensemble.

Ces femmes deviennent des alliées qui capables le moment venu, si nécessaire, d’aider l’autre à aller à la rencontre de l’homme.

Aujourd’hui, la société patriarcale dominante pousse la femme à lutter pour le pouvoir et la performance, en vue d’affirmer sa place, en adoptant une énergie très masculine.

« Pourtant, n’est-ce pas dans son essence profonde que le féminin offre toute sa force et sa créativité à la construction extraordinaire de l’union sexuelle ?« 

Comment le redécouvrir, s’en saisir et s’en imprégner pour ouvrir avec l’homme cette voie nouvelle de l’union sexuelle ?

Ne faut-il pas refaire le chemin inverse et se défaire du patriarcat dans lequel la société occidentale est empêtrée depuis plus de deux millénaires ?



L’union sexuelle : source intarissable de l’extase des âmes

En 10 ans de pratique, mon expérience tantrique m’a montré :

  • qu’une autre voie est offerte
  • qu’un autre chemin peut être exploré, dans lequel la femme peut tenir un rôle essentiel pour restaurer entre elle et l’homme ce qui est le plus sublime.

Mais plutôt qu’un long discours, je voudrais vous faire part d’une expérience intime authentique vécue par une femme qui a su la revêtir des mots simples et délicats du ressenti.

En effet, la féminité, si souvent guidée par la frustration, la jalousie et la possessivité a aussi cette caractéristique d’offrir et de répandre à tous vents les paroles qui toucheront d’autres femmes, sans les conserver pour soi.

De les inviter à la joie ! Écoutons-la.



Anna, massage tantrique 6 avril 2017

C’était une après midi d’automne. le ciel était gris, et ma tête était pleine d’une multitude de choses à faire, à penser, à ne pas oublier.

Il m’a fallu six mois pour enfin décider de vivre l’expérience. Me permettre de recevoir… sans avoir à donner.

Déposer mon intimité entre les mains de l’inconnu… l’angoisse!
Et à la fois je suis si curieuse.

Après tout, les hommes se permettent facilement ce type de plaisir, sans culpabilité!

Pourquoi pas nous les femmes?
J’oublie alors tous mes préjugés et mes peurs… et j’y vais !

intime féminité - introduction au massage tantrique

L’intime féminité : une introduction au massage

Je me trouve dans une petite pièce à la lumière tamisée.

Sa décoration indienne m’invite au voyage; bougies allumées ici et là, senteurs enivrantes d’encens à la rose.

Il règne une agréable chaleur pour supporter la nudité.
Je suis debout, nue, et j’attends qu’elle arrive.

Mon cœur bat très fort et je me pose milles questions !
Shut! la voilà! elle entre dans la pièce et se dénude.
Je suis d’abord gênée, je ne sais où poser mon regard… Et puis tout parait si naturel. 

Elle prend mes mains et me regarde longuement, avec son sourire au coin des lèvres, comme pour m’inviter à entrer dans sa bulle.
Son regard intense m’intimide.

Elle se rend compte que mes bras sont raides.
« Laisse-toi faire » me dit-elle de sa voix douce…
« Permets-toi de recevoir, tu es là pour déposer ton corps et l’offrir au plaisir de s’abandonner et de ressentir.  »
C’est bien ça… Ressentir un toucher, un souffle, une présence.

Doucement j’accepte de fermer les yeux pour ne plus penser.

Elle me prend dans ses bras, une sorte de gros câlin interminable.

Je ne me souvenais pas avoir reçu un si long câlin d’une personne inconnue!

Mon souffle se coupe, je suis en apnée total !

Je me sens toute crispée, raide comme un bâton. Pourtant ce n’est qu’un câlin!

Sa profonde respiration m’invite à me détendre et ses caresses derrière ma nuque m’apaisent complètement.
Lorsqu’on gratte le coup derrière l’oreille d’un chat, il se met à ronronner.

Pour moi c’était pareil!
Je commence à me détacher de mon « moi ».



Le massage peut alors commencer

Je m’allonge d’abord sur le ventre. Elle me place avec beaucoup d’attention.

Le silence nous entoure.

L’exploration commence sur tout le corps par un toucher doux, sensuel, et parfois enveloppant et ferme.

Sa main délicate, le bout de ses seins, sa peau sur la mienne, et même son souffle me caressent.

Tout son être m’explore. 

Parfois j’ai la sensation d’être massée par deux personnes…

Mais non ce n’est qu’elle, elle seule qui plonge en moi, qui me surprend, qui m’éveille au plaisir subtil, qui me rassure, qui me porte loin de la réalité, dans un bain de tendresse.

J’entends une musique de fond, et pourtant je suis immergée dans un grand silence en moi, un vide.

Serait-ce la plénitude ?

Je ne pense à rien pour profiter de toutes les sensations, je ne veux en perdre aucune, elles sont si délicieuses!



Un voyage sensuel du bout de ses doigts

Elle aiguise mes sens.

Elle me pousse à respirer en profondeur pour m’amener à une sorte d’ivresse.

Je la laisse érotiser la moindre particule de mon corps.

Des frémissements m’envahissent et appellent à ma féminité. 

Je la laisse me guider pour complètement relâcher, ne plus penser, ne plus attendre, ne plus chercher…juste ressentir l’envie de m’offrir, de m’abandonner à elle.

Elle m’invite alors à me retourner.

Très difficile de se retourner quand on est déjà loin: mon corps est lourd.

Je me retourne tout doucement.

Et là j’ouvre les yeux.



Le pouvoir de la femme mystique

Elle est là assise en lotus, comme ces statuettes de déesses Hindoues.  

Mon regard est différent; le voile de la peur, de l’anxiété que j’avais en arrivant s’est levé! Je suis émerveillée par toute cette beauté.

La voilà qui replonge dans mes yeux.

Cette fois j’essaie de soutenir son regard. Elle me sourit, elle est belle!

Ses mains parfumées se déposent sur mon visage.

Je crois sentir l’ylang ylang, qui m’exalte par sa senteur aphrodisiaque.

J’inspire à plein poumons.

Je ferme les yeux.

Les points de pression sur mon front me procurent une détente absolue, et me plonge dans une vraie méditation.

Les caresses sur mon visage me renvoient à la tendresse maternelle, je me sens enfant à nouveau.

Et là voilà qui joue maintenant avec mes oreilles!

Elle me les fait découvrir à sa façon, des sensations à la fois délicieuses et … excitantes !?

Oui, elle pénètre mes oreilles de ses doigts, et je replonge dans un silence sourd.

Je plane complètement! où suis-je? qui suis-je? tourbillon d’émotions, je suis émue au tréfonds de moi-même!

Linda-Kali-masseuse-tantrique-lyon-massage-tantra-villeurbanne

L’éveil de l’énergie sexuelle

Elle se lève pour venir s’asseoir entre mes jambes complètement ouvertes à elle.

Long moment de silence… que va t-elle faire? 

Ce temps en suspens me met dans tous mes états, mon souffle est coupé. Ses mains chaudes se posent sur mes pieds.

À nouveau j’entend son souffle qui invite le toucher explorateur à remonter des orteils jusque mes parties intimes.

J’admire la légèreté de son toucher, son « toucher de soie », d’une précision et d’une justesse incroyable! Aucune fausse note, tout est harmonieux.

Et puis le mouvement s’arrête tout en bas de mon ventre…une sorte de salutation à mon sexe.

Elle lui dit bonjour de ses mains et elle continue son chemin pour détendre mon ventre.

Arrivée au plexus, elle masse tendrement d’abord, puis avec tellement de force, comme si elle creusait un chemin pour que le souffle circule.

Je ressens alors le besoin de respirer à pleins poumons comme si j’étais en haut du montagne!

Mon plexus était tellement bloqué avec toutes ses émotions qui stagnent là et ne demandaient qu’à être libérées.

Elle est ma libératrice aux doigts de fée! Je suis apaisée.



Le massage tantra des parties intimes

Elle redescend masser mon sexe. C’est étrange, elle ne me masturbe pas, c’est doux, c’est lent, c’est délicieux.

Quand elle sent mon souffle s’accélérer, ou se couper, elle remonte à nouveau vers le cœur.
Ce n’est pas commun de livrer son plaisir.

Je suis gênée et tout à la fois désireuse de continuer ce jeu entre plaisir et lâcher prise.

Elle remonte tout ce feu d’excitation jusqu’au cœur, puis jusqu’à l’extrémité de mes doigts.

C’est étrange, il n’y a aucune pénétration et pourtant tout mon être se sent pénétré par son regard, son toucher, son souffle.

Une pénétration énergétique ?



Le massage tantrique touche à sa fin

Je me sens en apesanteur, je ne veux plus redescendre, et pourtant je sens venir la fin.

Elle me tourne en position de fœtus, et m’enlace.
À nouveau me voilà toute petite. Je savoure de me réfugier dans ses bras.

Je me sens aimée comme un petite fille.

J’ai redécouvert des sensations oubliées, comme une adolescente.

J’ai senti le feu du désir m’habiter, comme une femme.

Et je sens à mon tour l’envie de donner, comme une mère.

On aurait dit un rituel qui faisait honneur au précieux de ma féminité.

La séance est terminée.

Elle me laisse seule pour me réveiller doucement.

Je m’étire comme au réveil d’un sommeil réparateur.



Il n’est jamais trop tard pour se libérer

Sentiment de plénitude totale, et un désir ardent qui a envie d’être partagé. 

Mon corps est complément ouvert.

Elle a créé de l’espace dans mon corps, dans mon cœur et dans ma tête.

Je n’ai pensé à rien d’autre, qu’à cet instant de profondeur, de délice, d’extase…

C’était si différent d’une sexualité classique, où tout va très vite.

Ici, le désir a le temps de fleurir et de libérer son doux parfum,

Une sorte de prélude à l’union sexuelle. 

Je suis émue…

Je réalise combien nos préjugés, nos peurs, étouffent notre sensibilité, voilent notre regard, et nous privent d’expériences.

J’aimerais pourvoir vivre les moments précieux de la vie, comme lorsqu’on plonge dans l’eau… sans penser à rien… juste ressentir.

nunc nec justo sed commodo adipiscing ut ut tristique