De l’érotisme au tantrisme : le massage et ses différences

Nos 5 sens sont la source primordiale du plaisir et du bonheur.

Chacun d’eux est un puissant moteur d’exaltation: la gastronomie, la musique, la danse, le spectacle de la nature, les massage bien-être, le shopping, le sport sont autant d’occasions de se procurer du plaisir et d’oublier le stress et la projection obsessionnelle vers plus de plaisir, des plaisirs plus intenses.

Je voudrais donc, en premier lieu, porter mon attention sur le massage bien-être. Mais aussi et surtout sur le massage érotique, ainsi que sur le massage tantrique.

Définir l’érotisme pour le différencier du tantra

Dans la confusion qui règne aujourd’hui, il me semble très important de bien définir l’érotisme et la place grandissante qu’il occupe dans notre société et nos comportements amoureux.

 » Nous allons découvrir comment choisir en faisant la distinction entre massage érotique et massage tantrique pour être en mesure de vivre l’expérience tantrique en élevant l’érotisme sur le chemin de l’extase. « 


Linda-Kali-masseuse-tantrique-lyon-massage-tantra-villeurbanne-5-e1536670446391

Le massage est le plaisir du toucher

Le massage est une tentative de réconcilier le corps et l’esprit

Pourquoi le massage a pris une place si importante de nos jours ?

Tout simplement parce qu’il répond au besoin essentiel du toucher, besoin délaissé depuis l’enfance.

Le bébé ou le nourrisson sont entourés de caresses.

Le toucher fait donc partie intégrante de leur vie et de leurs premières expériences de plaisir profond.

Tout autant que le goût et l’odorat le sont par l’allaitement.

Au fil des ans, le plaisir du toucher disparaît au loin, laissant la place première à la vue et à l’ouïe. Il réapparaît à l’adolescence, précisément lors des premiers émois sexuels.

 » Toucher l’être désiré, ou être touché par l’être aimé, devient alors la grande affaire! « 

La place du massage contemporain

Aujourd’hui, le massage a pris une place très importante.

Il est devenu une façon privilégiée de déposer son corps désarticulé par le stress (moteur de productivité mais véritable poison pour le corps et l’être tout entier).

C’est pourquoi l’éloignement de la nature et de ses énergies désharmonise le corps.

C’est pourquoi on le remet ensuite entre les mains d’une personne chargée, selon les pratiques mises en oeuvre, de :

  • soulager les tensions musculaires et nerveuses
  • remettre l’énergie en circulation
  • réduire les blocages émotionnels ou sexuels.

Le massage devient alors l’occasion d’un retour vers soi. D’accorder envers sa propre personne une marque d’affection et de bienveillance.

Nous savons bien -même si nous l’oublions presque toujours- que le corps n’est pas que matière. En effet, il est aussi émotion, et énergie.

Le toucher, sens largement délaissé depuis la tendre enfance, constitue ici un trait d’union entre le corps et l’esprit. 

Recevoir un massage c’est apprendre à habiter son corps dans l’instant présent. 

massage-tantra-couple-lyon-massage-tantrique-villeurbanne-5-e1536673453797

Tout massage a son importance

Nous avons la chance d’avoir accès aisément à une multitude de massages.

Ils proposent des pratiques diverses issues de cultures et traditions très différentes, du massage californien au massage ayurvédique, thaïlandais, tibétain ou au shiatsu pour ne citer que les plus connus.

Certains utilisent la force, d’autres la douceur ou la sensualité, d’autres parfois un mixte de différentes approches.

Dans le langage corporel, on peut donc dire qu’il n’existe aucune pratique meilleure que l’autre.

Exercés dans les règles de l’art par des professionnels bien formés, tous les massages se veulent un remède aux différents maux du corps et de l’âme.

Il y a juste adéquation plus ou moins parfaite entre :

  • ce que le massé souhaite recevoir (sans toujours pouvoir le définir ou l’exprimer lui-même)
  • et ce que le masseur peut offrir.

L’important est le retour à soi, à l’inconscient enfoui au plus profond de l’être aux temps-mêmes de sa naissance et des premiers émois de la vie.

Le corps flottait ? Désormais, il est pris entre les tendres mains de la mère.

Après avoir quitté son ventre, il trouve ses mains, ses doigts, ses paumes qui le guident dans le monde nouveau.

Il n’est jamais seul.

Exister dans l’amour

C’est dans l’Amour qu’il trouve cette merveilleuse sensation d’exister totalement et qu’il la retrouvera ou cherche à la retrouver. 

Ainsi, la personne en quête d’un massage doit apprendre à avoir confiance lorsqu’avec son corps c’est son être tout entier qu’elle vient déposer entre les mains de l’autre.

Elle doit se demander: « Qu’est ce que mon corps a envie d’entendre ici et maintenant? Qui saura le comprendre? »

Elle se mettra en état de recevoir sans contrôler, sans agir, juste de ressentir, d’être à l’écoute de ce qui se passe sur les plans physique, émotionnel et spirituel.

Le massage érotique : une pratique qui a sa place et son importance

Le système érotique est une admirable création

Nous savons que le corps de l’homme, et plus encore celui de la femme, par la multitude de lieux érogènes et de faisceaux qui les connectent, y compris les zones les plus inattendues, les plus secrètes, les plus cachées, constituent un champ infini d’expériences d’érotisme.

 » Le corps humain est fait pour l’Amour et le plaisir des jeux amoureux.  »

Je dis bien l’Amour et pas seulement le Sexe ! Nous y reviendrons.

L’érotisme est source infinie de jouissance et de joie.

Sa puissance est telle qu’elle permet même d’accéder à travers l’orgasme, à un niveau de conscience modifiée, une voie d’extase.

La simple vue d’un corps nu agite aussitôt nos émotions, les senteurs sensuelles délicatement choisies nous excitent, des musiques profondes nous emportent loin de la réalité, et un subtil toucher gorgé de douceur brise cette barrière posée à l’abandon de soi.

L’érotisme procure un plaisir total, infini.

Tous peuvent y accéder tant les sens et le psychisme se réjouissent du plaisir érotique dans lequel l’être entier peut s’immerger.

Pourtant, aucun plaisir n’est aussi riche. La sensualité exerce une attraction irrésistible. Elle enivre, apaise, transporte. 

Alors, pourquoi ne pas exploiter ce formidable potentiel comme outil de lâcher prise dans une séance de massage?

Les peurs, un obstacle au plaisir érotique

Les tensions physiques ou émotionnelles sont reconnues et admises, ouvertement.

Cependant, les tensions sexuelles, restent tabou bien qu’omni-présentes.

Longtemps méprisé et occulté par les religions, l’érotisme est devenu omniprésent :

  • publicités fortement érotisées
  • sex-shop à tous les coins de rue
  • pornographie ostentatoire
  • accessibilité d’un clic sur internet.

Nous sommes passés d’un extrême à l’autre, du rejet à une surexcitation des sens.

Quel ado, garçon ou fille, n’a pas fréquenté des sites pornographiques en y cherchant une excitation érotique, incapable de faire la distinction entre des images violentes et souvent dégradantes du corps et la réalité érotique ou, je n’ose l’écrire, amoureuse ?…

 » À seize ans, un tiers des adolescents a déjà connu le choc pornographique !  « 

Des plaisirs séparés

L’inconscient collectif s’obstine pourtant à établir une séparation entre le plaisir érotique d’un côté, et les autres plaisirs.

De fait, il ne peut pleinement l’assumer.

Il entretient les peurs. La conséquence est que :

  • pour certains cette séparation conduit à un rejet brutal en assimilant toute pratique érotique à de la prostitution
  • pour d’autres, elle éveillera un besoin obsessionnel d’assouvir les multiples fantasmes d’un ego insatiable, une addiction masturbatoire au sexe sous toutes ses formes et ses pratiques les plus hallucinées.

 » Dans un cas comme dans l’autre, l’Éros n’est ni libéré ni libérateur. Il est donc prison, quel que soit le côté de la grille où on se trouve. « 

Les ambiguïtés du massage érotique comme alternative à la prostitution

Depuis la nuit des temps, la prostitution fait partie intégrante de la société. Le massage érotique qui, dans certaines cultures lui est très étroitement lié, est un univers appartenant au bien-être.

Son approche du corps est sans tabous, considérant les tensions sexuelles, autant que les tensions musculaires ou émotionnelles.

Raison pour laquelle je crois indispensable d’opérer quelques clarifications.

  • le massage traditionnel se pratique habillé d’une combinaison blanche ou d’une tenue représentant l’établissement. Le
    corps est entièrement massé, à l’exception des parties intimes .
  • le massage érotique se pratique presque toujours nu ou en sous-vêtements. Tous les sens du massé s’exaltent, facilitant la libération d’endorphine propice au lâcher-prise.
  • certains établissements incluent les parties intimes dans le massage
  • d’autres les excluent, bien que le massé soit entièrement nu

En France, contrairement à d’autres pays d’Europe, tout employeur proposant un massage intégral prodigué par un employé est considéré comme proxénète

Pourtant le massage érotique n’est pas une pratique de prostitution, puisqu’il n’y a en principe aucun rapport sexuel.

 » Le massage érotique éveille le désir en exaltant les sens par le toucher. « 

Le massé est dans un état d’accueil, de réceptivité, de lâcher prise. La vision du corps est plus intégrale que dans un massage traditionnel mais n’a pas pour finalité le rapport sexuel.

L’utilisation par une prostituée du terme masseuse érotique,
induit en erreur.

En effet, il s’agit uniquement d’une pratique sexuelle propre à la prostitution, c’est-à-dire un acte sexuel intégral.

Le massage érotique sera ici un moyen utilisé par la prostituée pour amener son client à une détente en préambule à l’intimité sexuelle.

Elle pourra d’ailleurs utiliser un massage plus traditionnel. Ou encore toute autre pratique lui permettant de mettre son client à son aise… 

Mais la finalité n’est pas le massage. C’est bien l’acte sexuel.

J’en viens ainsi à la finition.

Le but de certaines pratiques de massage proposées avec finition : amener le massé à un orgasme par l’éjaculation,marquant ainsi une ambiguïté avec la prostituée est alors plus marquée.

Même s’il est possible d’éjaculer par simple excitation visuelle, avant même que le massage ne commence.

Souffrant d’éjaculation précoce, certains éjaculent parfois au cours d’un massage traditionnel, par le seul fait d’être touché. Et pourtant il n’y avait aucune dimension sexuelle affirmée. 

La limite du massage érotique : un univers de fantasmes

Rappelons-nous ! La vivacité de l’enfant qui découvre les expériences sans projection ni analyse, qui court au soleil le corps nu dans sa pure spontanéité: quelle source inépuisable d’énergie et de vivacité ! 

Pourtant, la liberté d’être soi-même reste enfermée par les interdits, canalisée par les tabous.

L’enfant doit apprendre à stimuler son mental pour se créer une place dans la société.

Or plus il grandit, plus l’enfant se coupe de son essence. Il se dote de masques, nécessaires à la vie en société pour être accepté par les autres. Cette coupure de l’essence humaine fondamentale renforce l’ego.

La société pousse à construire des egos forts pour apprendre à vivre seul, à produire et augmenter la consommation sous toutes ses formes.

Le rapport à l’autre se résume alors à la seule question: qu’a-t-il à m’apporter? 

 » La sexualité elle-même devient quête de performance et d’assouvissement de fantasmes sans cesse renouvelés. « 

Elle se borne pour l’essentiel à un moment spécifique dont la fonction essentielle est d’évacuer le stress en tentant d’assouvir les fantasmes.

Ceux-ci plongent leurs racines dans la tension d’un sexe « libéré » mais qui :

  • n’est pas libre
  • est toujours interdit
    • stimulé par la pornographie
    • pollué par la surabondance d’images érotiques omniprésentes.

On en arrive au point que la véritable quête amoureuse en devient périlleuse car elle nous rend vulnérable. Or la vulnérabilité dans un monde où tout va très vite est une faiblesse.

Pour cacher cette vulnérabilité le charnel est stimulé en permanence, éloignant un peu plus l’être de toute expérience d’Amour.

Le massage érotique qui cible uniquement le charnel apparaît la solution à ce désastre…

Mais quand est-il le lendemain? Qu’en est-il de l’âme?

Dans cette dualité du corps et de l’esprit, du charnel et de l’émotionnel, le massage érotique ne s’est occupé que du corps.

Comment accéder à une expérience érotique totale, c’est-à-dire englobant l’être dans son entier, embrassant jusqu’à sa dimension spirituelle pour trouver cette félicité amoureuse ? 

Il y a très peu de chance que ce soit par le massage érotique !  J’en arrive donc maintenant au massage tantrique.

Affectionate sensual cople making love. They are sitting face to face and emracing each other. They are unrecognizable

Le massage tantrique : la quête de l’extase

A l’instar du musicien, tendu vers un état de plénitude ou de béatitude par le canal des expériences sonores les plus subtiles qu’il crée, le massage tantrique recherche le même but à travers les plus hauts raffinements du toucher.

L’excitation sexuelle y est d’une puissance telle qu’elle provoque une vague de vibrations jusque dans les moindres cellules de l’être et fait trembler tout le réseau corps-esprit-âme.

Le massé se libère alors de ses pensées, car le massage tantrique construit cette passerelle qui unit chair, émotion et esprit.

La dimension érotique du massage tantrique

À première vue, le massage tantrique ressemble à un massage érotique puisque, par la sensualité de son approche, il se concentre sur l’éveil de l’énergie sexuelle.

Mais cet univers érotique n’est qu’un tremplin pour plonger dans un univers beaucoup plus profond, qui ne sera atteint qu’à travers un abandon total de soi. 

L’apparence semble rapprocher les deux massages, mais leur signification est radicalement différente, je dirais même opposée.

En effet, au contraire du massage érotique, le corps rassemblé dans le massage tantrique ne subit aucune séparation.

Chaque parcelle du corps est effleurée, massée, enveloppée.

Le simple lâcher prise qu’on découvre dans le massage érotique ne fait qu’effleurer l’univers sensuel tantrique qui est, lui centré sur la vacuité et la nudité. 

Ce sont les deux maîtres-mots du massage tantrique.

Le massage tantrique est une pratique spirituelle 

La vacuité c’est le vide : je ne suis rien, je fais partis d’un Tout. Pour plonger dans ce vide, il faut accepter le détachement de tout ce qui me lie à l’ego, c’est-à-dire ma propre identité. 

Nous sentons parfois qu’il existe une sorte de barrière qui entrave toute expérience: c’est la barrière de la pensée qui juge, qui analyse; celle qui empêche l’abandon par toutes les peurs qu’elle génère.

L’ego certes, peut nous protéger des souffrances émotionnelles en nous évitant d’être vulnérable. 

Mais c’est la vulnérabilité-même qui nous plonge dans l’Amour et l’état de félicité.

Si je ne suis rien, alors tout est possible !

Chaque sensation va libérer une émotion qui sera vécue dans un corps disponible et réceptif. Elle sera vécue dans toute son intensité.

La vacuité permet de créer l’espace pour l’énergie subtile. C’est celle-ci qui animera le désir et le guidera vers le plaisir infini dans lequel l’âme s’élève à l’Amour.

Cet espace créé modifie notre état de conscience et nous plonge dans une expérience  tellement forte qu’on peut l’appeler extatique

 » Le massage tantrique devient alors une méditation à deux dans laquelle le massé (passif) et le masseur (actif) vivent une expérience de pleine conscience. Toutes les énergies, y compris sexuelles, sont alors mobilisées pour s’élever vers un état de conscience modifiée. « 

file_thumbview_approve.php?size=1&id=16002835

Au-delà de l’érotisme, la nudité conduit au primordial

Pourquoi être nus dans le massage tantrique ?

Parce que la nudité se lie en profondeur à la recherche de vacuité. Se détacher de notre identité est essentiel pour permettre à l’être de vivre pleinement l’expérience.

Ainsi, l’espace créé dans le corps est celui que l’on cherche à créer dans l’esprit. La nudité corporelle exprime et symbolise cette nudité émotionnelle et psychique.

On laisse tomber les masques ! Aucune séduction ne s’exerce l’un sur l’autre. Aucun jeu de rôle n’est entrepris l’un envers l’autre.

 » Être nu, c’est retrouver l’innocence et la plénitude de l’enfant courant pieds nus dans une prairie en direction de la rivière où il veut se plonger. Il ne se pose aucune question… « 

Loin d’un désir d’exhiber son corps nu au regard ou a la concupiscence des autres, être nu signifie retour à l’état primordial.

Ceci afin de s’immerger dans la source, traverser la rive qui sépare le contrôle de l’abandon, le réel grossier de l’énergie subtile, le primitif du primordial.

Masseur et massé doivent plonger dans cette vacuité, dépouillés de tout, dénudés.

L’importance de la relation masseur-massé

La dimension sacrée du plaisir provient de la qualité qu’il confère à la relation à l’autre, une connexion autant de la chair que de l’âme. 

 » Le plaisir suprême est le couronnement d’une dévotion réciproque et d’une élévation commune », a dit un sage du tantra.« 

Le massage est le support pour véhiculer la pratique tantrique. Mais l’expérience dépasse le seul toucher.

Masseur et massé, dépouillés, dénudés doivent plonger dans cette vacuité et créer l’espace pour que l’énergie circule de l’un à l’autre.

La seule différence qui subsiste entre eux est que le masseur guide et que le massé se laisse guider.

La nudité du masseur est alors essentielle puisqu’elle marque la volonté du massé de plonger ensemble avec le masseur dans l’expérience.

Il n’y a aucune dualité.

Seules la vacuité et la nudité des deux protagonistes peuvent amener à vivre une réelle expérience tantrique. C’est là où la pratique diffère de tout massage, traditionnel ou érotique.

Masseur et massé sont profondément engagées sur une voie commune.

Le choix du masseur revêt donc une très grande importance.

Non seulement il devra maîtriser l’art du toucher, mais il devra surtout être capable de guider le massé vers l’abandon de soi et vers l’ouverture du cœur.

Son don de soi et sa capacité à diffuser l’Amour inconditionnel est sa marque. 

Le massage tantrique s’inscrit dans une démarche

Le massage amène à découvrir l’expérience tantrique au fur et à mesure que se tisse la relation de confiance entre masseur et massé.

Seule celle-ci permet l’abandon total essentiel au principe tantrique. 

Car parce que l’abandon du corps nous amène à un état vulnérable, cet état de vulnérabilité nous effraye dans le quotidien.

La vulnérabilité constitue une faiblesse, une véritable fragilité. La porte est ouverte à toutes les émotions, qu’il s’agisse :

  • des plus intenses provoquées par :
    • l’état amoureux
    • la passion
  • ou au contraire des plus destructrices, comme celles engendrées par :
    • l’abandon
    • la trahison
    • la jalousie
    • le rejet

L’ego reprend alors brutalement toute sa force dans ces blessures pour enfermer l’état vulnérable et contrôler ses émotions

Et pourtant, les portes de la vulnérabilité ouvertes par la pratique tantrique sont indispensables.

Cette vulnérabilité est en effet la source qui nous conduit à l’Amour.

Par son toucher bienveillant et le cadre de sérénité dans lequel il s’exerce, le massage tantrique guide le massé vers l’état de vulnérabilité afin de vivre une expérience infinie qui le nourrira des jours et des jours, bien longtemps encore après la séance de massage. 

J’en profite pour souligner qu’une seule séance ne fait qu’éveiller la dimension sensuelle et charnelle du corps, dans un cocon de grande sécurité.

 » Le chemin de l’expérience d’extase qu’offre le tantra nécessite du temps. Tant pour dépasser l’ego que pour pour s’oublier à l’autre, et surtout se permettre d’Aimer et d’être Aimé. « 

L’orgasme sans éjaculation

L’une des facettes les plus surprenantes et originales du tantra : élever l’énergie sexuelle pour atteindre des états de conscience modifiée.

Le tantra permet de prendre conscience de notre force originelle et d’amplifier notre énergie vitale.

Dans cette pratique, bien que les parties intimes soient massées, il n’y ni finition ni éjaculation.

Le détachement de la quête de l’orgasme ouvre un chemin vers une forme de plaisir beaucoup plus intense et, pourrait-on dire infinie! 

Une connaissance du yoga tantrique, notamment par le souffle, permet à l’énergie sexuelle d’être mobilisée pour élever les vibrations du corps et vivre une expérience d’extase. 

Mais en l’absence d’ouverture du coeur, sans cet état de vacuité et de nudité, sans ce sentiment de vulnérabilité, aucune performance de rétention ou de maitrise sexuelle n’amènera à cette expérience d’extase.

La question n’est pas d’éjaculer ou non.

Elle est d’entrer en profondeur dans la vulnérabilité.

Ainsi, on peut ressentir que le plaisir éjaculatoire n’a aucune place dans la démarche tantrique.  En effet, il briserait l’union formée entre les deux personnes, en vue de cheminer sur la voie amoureuse qui s’est ouverte.

L’éphémère plaisir éjaculatoire serait vécu comme un violent retour en arrière vers les fantasmes érotiques et leur prison. Un retour à la case massage érotique ! 

Le massage tantrique signifie réunifier corps et esprit, charnel et émotionnel pour ne devenir qu’un, avec soi, mais aussi avec tout ce qui nous entoure.

Le tantra est l’unité. Nous voici donc loin des fantasmes de sexe qu’éveille souvent la notion de massage tantrique !

Conclusion sur les différences entre massage tantrique et massage érotique

Dans un tourbillon d’événements, la pratique du massage bien-être est une bulle hors du temps, où on apprend à poser corps et esprit pour ressentir qu’il y a un univers à explorer derrière toutes ces constructions matérielles et sociales.

L’érotisme offre une bulle qui nous permet de vivre le plaisir sous toutes ses formes, sans culpabiliser. 

Le Tantra est un cheminement vers notre essence, avec la volonté de dissoudre peu à peu l’ego et sa possessivité dévorante pour se retrouver, pour plonger dans une source appelée Amour.

Le TOUCHER aide, vient au secours.

Il offre de manière extrêmement subtile la vision d’une ouverture, soit un sentier dans la forêt, soit une cime de montagne, soit l’étendue d’un lac, le dévalement d’un torrent ou les marches d’une sorte d’échelle de Jacob au sommet de laquelle attend l’Ange Gabriel, le révélateur.

Le TOUCHER est un langage d’âme à âme. 

Chacun trouvera celui ou celle qui saura approcher son corps et son être dans toute leur splendeur.

et, libero pulvinar felis neque. tempus id facilisis Donec ut